tourisme-medical-afrique-du-sud
in

L’Afrique du Sud, une destination phare du tourisme médical

Le tourisme médical existe depuis des siècles. Il concerne les voyages dont le but est de recevoir des services médicaux dans un autre pays. Avec les différentes avancées médicales et des services liés à la santé, le tourisme médical a gagné en complexité. Les gens ne voyagent plus seulement pour accéder à des traitements salvateurs mais aussi pour bénéficier de traitements liés au simple bien-être et pour s’offrir des produits cosmétiques non disponibles ou trop coûteux dans leur pays d’origine.

Le tourisme médical répond à de nombreux besoins

tourisme-medical

Les personnes qui choisissent de voyager dans d’autres pays à la recherche de services de santé le font généralement pour des raisons telles que (la liste n’est pas exhaustive) :

De mauvaises infrastructures sanitaires nationales et des normes médiocres de la part des professionnels de la santé ; un secteur de la santé coûteux ; de longs délais d’attente pour l’approbation des procédures médicales ; des traitements médicaux et cosmétiques spécifiques indisponibles ou illégaux ; le besoin d’anonymat ou encore le désir de vivre une autre destination (généralement exotique) pendant la convalescence.

À l’échelle mondiale, le secteur du tourisme médical pèse 100 milliards de dollars et devrait continuer à croître de 25 % chaque année. Les Nigérians dépensent plus de 200 millions de dollars pour le tourisme médical en Inde.

Globalement, on estime que l’Afrique pourrait perdre jusqu’à un milliard de dollars par an en traitements médicaux importés, ce qui représenterait une perte économique substantielle pour le continent.

L’Afrique du Sud, une destination idéale pour les malades

tourisme médical

L’Afrique du Sud est bien placée en tant que destination idéale du tourisme médical dans la mesure où elle présente les caractéristiques suivantes :

Un secteur des soins de santé de classe mondiale ; un secteur des soins de santé privé sous-utilisé (ne couvrant que 16 % de la population totale de l’Afrique du Sud) ; des médecins de renommée mondiale qui sont des leaders d’opinion internationaux ; une industrie médicale sud-africaine pionnière de nombreuses chirurgies et recherches médicales révolutionnaires, notamment les premières greffes du cœur et du pénis au monde et, plus récemment, la première greffe d’os de l’oreille moyenne au moyen de composants imprimés en 3D ; un secteur de la santé à prix avantageux contre les États-Unis et l’Europe ; un temps d’attente plus courts pour les chirurgies (dans le secteur privé) ; une destination touristique très cotée qui s’adresse à tous les touristes ; l’Afrique du Sud est un pays anglophone (la communication est donc plus facile pour la majorité des visiteurs internationaux) ; une monnaie favorable, en comparaison au dollar américain et à l’euro.

Sur les 9,5 millions de visiteurs étrangers en Afrique du Sud en 2008, environ 4,3 % étaient des touristes médicaux. En 2015, les dépenses étrangères en soins médicaux en Afrique du Sud s’élevaient à 961 millions de rands.

A lire aussi : L’Afrique ne cesse de séduire les touristes