8 choses qui te manquent quand tu quittes l’Afrique

 

  • La bouffe de chez toi te manquera toujours, peu importe comment tu apprécies la cuisine de ton pays d’accueil.

    • Tu auras bientôt plusieurs noms (à moins que tu aies déjà un nom à consonance caucasienne) ; celui, normal, bien prononcé, que tes parents t’ont attribué à la naissance ; et ceux déformés de ton prénom d’origine que tous ces européens prononcent n’importe comment.
    • Cela va te manquer de parler ta langue d’origine, surtout quand tu as envie de sortir une bonne grosse insulte… Ça n’est jamais aussi percutant que quand c’est dit dans nos langues d’origines.

  • La paix que tu as dans ton pays d’origine te manquera quand les gens vont commencer à te poser des questions très bêtes, parfois illogiques.

  • Il va falloir réapprendre à conduire parce que dans les pays non-africains, le code de la route est appliqué à la lettre.

  • Avant de rentrer chez toi, il y aura toujours des commissions à faire, des affaires à acheter pour les ramener chez nous (nos poches aussi souffrent).

  • Quand tu rentres chez toi et que tu dois retourner à l’étranger, tes valises seront pleines des produits locaux (que tu vas finir en moins d’une semaine).

  • Tu seras tout d’un coup intéressé par tous les trucs que tu ne trouvais pas intéressants quand tu étais au pays.