Teddy Kossoko
in

Connaissez-vous Teddy Kossoko, ce génie des jeux vidéo centrafricain ?

À 25 ans, ce jeune Centrafricain est un modèle de réussite africaine. Il est le fondateur de Masseka Games, premier studio européen de création de jeux vidéo qui prend en considération le contexte africain. Son parcour et sa ténacité lui ont permis d’atteindre les plus hauts sommets dans son domaine.

A lire aussi : À 6 ans, il est le plus jeune développeur d’applications en Tanzanie

À 23 ans, il était selon le classement Forbes 2018 parmi les 30 jeunes leaders africains.

Son Parcours
Teddy est né et a grandi en Centrafrique. Après l’obtention de ses deux baccalauréats, centrafricain et français, il a choisi de rejoindre l’IUT Blagnac de France en septembre 2012. Formé pour s’orienter vers la médecine, il va finalement opter pour l’informatique avec l’envie de créer et de changer le monde.

Expériences professionnelles
Il rejoindra Capgemini, une société qui donne aux jeunes un espace d’expression idoine. Cela lui permettra de travailler dans des domaines intéressants comme le spatial, mais aussi de développer ses propres idées et projets. Il décida également de faire un tour d’Europe dans l’idée de découvrir de nouvelles cultures. C’est à ce moment-là qu’il s’est rendu compte que, pour beaucoup, l’Afrique est une boîte fermée dans laquelle ils ne savent pas ce qui se passe réellement. Il a alors pris la décision de présenter le continent différemment au monde. Il remarque la puissance des jeux vidéo en France et décide d’entrer en contact avec le monde « geek » pour faire passer ses messages : « Les jeux vidéo ont une si grande capacité à capter l’attention des gens, je peux les utiliser pour passer mes messages et présenter l’Afrique sous un meilleur angle. Je me suis donc lancé dans le développement de Kissoro Tribal Game. », a t-il expliqué sur welcometojungle.com

C’est en 2014 que Teddy créera son premier jeu vidéo. Pour lui, il faut cultiver la meilleure qualité possible pour transmettre et réussir ce qu’il veut entreprendre. Son studio, Masseka, dispose pour le moment d’une équipe assez réduite à savoir un graphiste, un scénariste et Teddy Kossoko lui-même. Il voit néanmoins très grand.