barry copa
in

Le parcours inspirant de Copa Barry : des tournois de quartier au stade de l’OHL

Impossible d’évoquer l’équipe nationale de la Côte d’Ivoire sans penser à Copa Barry, il est ce que Drogba représente pour les Ivoiriens malgré le fait que les gardiens de but sont souvent dans l’ombre, rarement adulés par le public. Boubacar Barry Copa, en tant que gardien de but, s’est illustré en marquant un but lors de la finale de la CAN de 2015 contre les Black Stars du Ghana. Il a annoncé le 2 mars passé, sa retraite en tant que footballeur. Retour sur son parcours.

Copa Barry, l’international Ivoirien

copa barry

Boubacar Barry dit Copa commence le football dans les rues d’Abidjan. Puis il se dirige vers le Stella Club d’Adjame, un club de première division où il joue en tant que milieu de terrain. C’est en 1995 que Boubacar commence à jouer en tant que gardien de but grâce au manager de l’académie MimoSifcom d’Abidjan. Puis, il a fait partie de l`équipe de l`Asec Mimosas qui s`est rendue célèbre en surclassant l`Espérance de Tunis en finale de la Super Coupe d`Afrique 1999. Un an après, il signe son premier contrat professionnel de 3 ans avec le stade rennais. Il va y parfaire sa formation, mais sera sous l’ombre de gardiens plus chevronnés comme Bernard Lama et Petr Cech. Du coup, les dirigeants de Rennes le cèdent au club belge de KSK Beveren où il terminera 2e meilleur gardien de Belgique. Barry ne cesse de briller. En 2009, il est sacré meilleur gardien de la Jubiler pro League. Il dédie son trophée aux 20 victimes de la bousculade meurtrière d’Abidjan du 29 mars 2009 lors de qualification de la coupe du monde 2010 face au Malawi. Il est aussi le gardien de but qui a remporté avec son club KSK Lokeren 2 fois la coupe de Belgique, en 2012 et en 2014. Entre temps, il est appelé par l’équipe nationale de la Côte d’Ivoire. Copa Barry a toujours rêvé de défendre les couleurs de sa Nation. Il va disputer 86 matchs internationaux et participer aux coupes du monde de 2006, 2010 et 2014. La Cote d’ivoire sera finaliste de la CAN en 2012, mais c’est la CAN de 2015 qui marquera à jamais son nom dans le cœur et l’histoire de la très grande équipe de Cote d’ivoire. Il marque le but décisif face au Ghana après avoir repoussé le but du gardien des Black Stars. Il restera le héros qui a valu à la cote d’ivoire la coupe d’Afrique des Nations, aimé et choyé de tous.

Copa Barry annonce sa retraite

copa barry

Copa mettra fin à sa carrière de footballeur international après la fameuse CAN de 2015. Dans son communiqué, il précise d’ailleurs : « Le 2 mars 2015, je vous annonçais la fin de ma carrière de footballeur international avec l’équipe nationale de Côte d’Ivoire. 
Ce 2 mars, je réitère en vous annonçant la fin de ma carrière de gardien de but qui aura duré 22 ans. Une fin qui annonce un début » Car explique t-il : « J‘ai en effet remplacé mes gants par une nouvelle casquette, celle d’entraîneur. 
Grâce à Dieu, j’ai eu la chance d’intégrer l’OHL qui m’offre aujourd’hui une place d’entraîneur de gardiens de but ». Toujours dans son communiqué, on retrouve le même Copa, loyal et passionné : « dans mon rétroviseur, je retiens le bonheur d’avoir pu participer à des coupes du monde avec les éléphants de Côte d’Ivoire, d’avoir décroché le sacre de la Coupe d’Afrique des Nations, d’avoir remporté des trophées avec Lokeren, d’avoir été récompensé suite à mes performances, je suis content pour l’association CFC qui se porte bien, et donne aux jeunes une chance de réussir en tant que personne et footballeur. D’avoir réussi à dépasser mes limites sans jamais rien lâcher…« .
Car oui, Barry n’est pas prêt de quitter le monde du football, il est désormais en charge des gardiens de Louvain en première division belge.

Le monde du football, acteurs et supporters des quatre coins de la planète lui rendent un vibrant hommage qui est sans aucun doute plus que mérité.

A lire aussi : Kalidou Koulibaly : Ses 3 traits de caractère qui pourraient lui faire gagner une récompense en Italie