Roger Milla Cameroun
in

Ces joueurs que les Britanniques ont oublié dans leur onze type africain

Les journalistes du journal britannique, le Sun, ont décidé d’élire les onze meilleurs joueurs africains de l’histoire. Un exercice assez délicat. Certains grands noms ont donc été oubliés.

A lire aussi : Top 15 des footballeurs africains les plus riches de tous les temps

Le onze type désigné par le Sun s’articule ainsi :
Vincent Enyeama, Sammy Kuffour, Rigobert Song, Lucas Radabe, Yaya Touré, Michael Essien, Mohamed Salah, Sadio Mané, Samuel Eto’o, Didier Drogba, Georges Weah
On peut néanmoins se poser des questions devant certaines absences notables.

 Roger Milla

Roger Milla

Légende du football camerounais et africain, celui qui fut à 42 ans le plus vieux buteur en Coupe du monde, en 1994 aurait pu faire partie de ce onze type sans aucun problème. Double ballon d’or Africain en 1976 et en 1990, deux fois vainqueur de la Coupe d’Afrique des nations, en 1984 et 1988, finaliste en 1986, Roger Milla est à coup sûr l’un des plus grands joueurs de l’histoire du football africain.

 Jay Jay Okocha

Jay Jay Okocha

Virtuose du ballon rond, connu pour sa capacité d’élimination incroyable, le Nigérian avait une grande palette technique. Entre autres passements de jambes, elastico, coups de sombrero, jonglages, tout y passait chez ce génie du ballon rond. Il aura été champion d’Afrique 1994, huitième de finaliste des mondiaux 1994 et 1998 et vice-champion d’Afrique 2000. Okocha jouera également un rôle clé dans le triomphe historique de sa sélection lors des Jeux olympiques d’Atlanta en 1996 face à l’Argentine.

Abedi Ayew Pelé

Abedi Ayew Pele
Ayew Abedi Pele, Ghana (Photo by Tony Marshall/EMPICS via Getty Images)

Vainqueur de la Coupe d’Afrique des nations en 1982 avec son pays le Ghana, vainqueur de la Ligue des champions en 1993, finaliste en 1991 contre l’Etoile Rouge avec le club de l’Olympique de Marseille, le milieu de terrain polyvalent a marqué l’histoire du football africain. Il a disputé 5 phases finales de CAN (1982, 1992, 1994, 1996 et 1998) avec 33 buts en 67 sélections.

Rabah Madjer

Rabah Madjer

3 fois champion du Portugal avec le FC Porto dans les années 80, il a également remporté la Coupe d’Europe 1987 avec le club lusitanien. Il est footballeur africain de l’année en 1987 et meilleur buteur de cette Coupe d’Europe. Cette année, il est également élu meilleur joueur de la Coupe d’Afrique des nations 1990. Il entra dans l’histoire du football un soir de coupe d’Europe 1987 contre le Bayern Munich lorsqu’il tenta une talonnade particulièrement inspirée que le monde entier appellera désormais « la madjer ». 

 Salif Keita 

Salif Keita

Premier vainqueur du Ballon d’or africain en 1970, c’est l’une des légendes du football africain. Trois fois champion de France avec le grand As Saint-Etienne, il était considéré comme l’un des joueurs les plus brillants de son époque. Finaliste malheureux de la Coupe d’Afrique des nations en 1972 avec le Mali, l’aigle a également joué en club à Valence ou encore au Sporting Portugal. 

 Joseph Antoine Bell
Joseph antoine bell
Joseph Antoine BELL – 18.03.1984 – Cameroun / Nigeria – Finale CAN – Abidjan, Photo : Alain De Martignac / Icon Sport

Légendaire gardien de but des Lions indomptables du Cameroun, il a remporté deux Coupes d’Afrique des nations en 1984 et en 1988. Bell était l’un des meilleurs gardiens en France après ses passages à Bordeaux et Marseille. Il va être élu meilleur gardien africain de tous le temps. 

El Hadary

El Hadary
L’un des palmarès les plus grands de l’histoire du football africain. 37 titres dont trois Coupes d’Afrique des nations de entre 2006 et 2010 avec l’Egypte, une Coupe d’Afrique des nations en 1998, huit championnats, quatre Coupes et quatre Supercoupe d’Égypte, quatre Ligues des champions de la CAF et trois Supercoupes d’Afrique. Un palmarès brillant.