Legendes can Joseph-Antoine Bell
in ,

Joseph-Antoine Bell, gardien engagé

Le Cameroun a toujours formé de grands gardiens. Les exploits de l’excellent portier de l’Ajax d’Amsterdam, Andre Onana, suivent un logique. Thomas Nkono, Jacques Songo’o, Fabrice Ondoa, Alioum Boukar, Carlos Kameni. La liste est longue, qui comprend les grands gardiens chez les Lions Indomptables. Le plus émérite reste certainement Joseph Antoine Bell. L’enfant de Douala avait des réflexes spectaculaires. Ses arrêts miracles en font certainement l’un des meilleurs spécialistes de ce poste, de tous les temps. Tel un félin, Joseph Antoine Bell pouvait bondir de sa cage et enrayer des buts tout fait, en un claquement de gants. Capitaine de l’Olympique de Marseille, il a aussi porté les maillots des Girondins de Bordeaux et de l’As Saint-Etienne en France. Bell c’est aussi un esprit critique, qui n’hésite pas à flinguer les dirigeants sportifs de son pays et les « les magouilleurs du foot ». Il a un point de vue respectable sur le football et sur sa société, ce qui lui attire beaucoup d’ennemis en Afrique, où les athlètes s’expriment rarement sur les affaires publiques. Avec les Lions Indomptables du Cameroun, Joseph Antoine Bell a gagné la Coupe d’Afrique deux fois, en 1984 et en 1988. 

A lire aussi : Michael Essien, l’étoile du milieu