Joel Ayayi
in

Joël Ayayi : Franco-béninois et MVP du championnat universitaire américain de basketball

1m 95, 80 kg, ce sont les mensurations de Joël Ayayi, MVP et champion universitaire saison 2019-2020 avec les Bulldogs de l’Université de Gonzaga. Le franco-béninois de 20 ans s’est particulièrement distingué avec 17 pts, 7 rebonds pour une belle victoire 84-66 en finale de son équipe. Il figure ainsi dans le cinq majeur de la compétition et rappelle à quel point son talent est immense. 

A lire aussi : La finale de l’Afrobasket féminin bat le record du plus grand nombre de spectateurs en Afrique

Son parcours

Tout débute vraiment dans le monde pro pour Joël en 2015. Il signe au centre fédéral de basketball de Vincennes. En août 2016, il participe au Championnat d’Europe de basketball des 16 ans et moins avec la France. Il signera ensuite pour l’université de Gonzaga aux Etats-Unis malgré d’autres immenses sollicitations. En août 2018, il remporte avec l’équipe de France la médaille de bronze au Championnat d’Europe des 18 ans. Il est élu dans le meilleur cinq de la compétition avec des moyennes exceptionnelles. 15,7 points, 3,6 rebonds, 2,3 passes décisives et 1,7 interceptions par rencontre. Avec ce titre remporté cette année, Joël est désormais parmi les favoris à la prochaine draft NBA.

Ses aspirations 

Il est l’espoir français numéro 1 de la génération 2000 avec Sékou Doumbouya, aujourd’hui en NBA à Washington. Le Béninois était destiné depuis l’enfance au monde professionnel, au plus haut niveau NBA. Sa famille est très sportive spécialement sa sœur, la basketteuse internationale Valériane Ayayi. Ils sont au quotidien des motivations pour le jeune athlète. Il déclarait récemment à propos de sa sœur : « Elle a toujours été un modèle pour moi, elle a toujours été là pour moi. J’ai tenté de marcher dans ses pas. Je l’ai beaucoup regardée jouer, elle me donnait des conseils. »

Que ce soit avec l’équipe de France où il est élu à la dernière Coupe du monde en 2019 dans le cinq majeur, ou avec son université, Joël survole les étapes à grande vitesse.