in

Le geste de Krepin Diatta, victime de racisme qui a ébloui le monde du football

Dans le monde sportif, le football particulièrement les joueurs d’origine africaine sont souvent victimes de racisme de la part des supporters. Certains se voient jetés des peaux de banane, d’autres sont hués à chaque fois qu’ils touchent le ballon. Les supporters d’Anderlecht en ont fait de même avec Krepin Diatta, mais c’est mal connaître ce fils du Sénégal. En plus, d’être un excellent joueur, il est doté d’une forte personnalité, un mental d’acier capable de gérer les situations les plus délicates. Revenons sur sa réaction qui a marqué les esprits.

Que s’est-il passé lors de la rencontre Fc Bruges-Anderlecht ? 

Dimanche passé, Anderlecht jouait contre FC Bruges, l’équipe de Krepin Diatta. C’est une rencontre entre les deux clubs les plus titrés de la Belgique. De ce fait, c’est un match très suivi qui attire plus de 20 000 supporters. Le football, étant d’abord une bataille psychologique. Les supporters d’Anderlecht ont tout tenté pour déstabiliser, le joueur vedette de FC Bruges. Krepin raconte :  » A chaque fois que je touchais le ballon, ils criaient ou lançaient des choses sur moi. C’était la première fois que ça m’arrivait « . La plupart des joueurs se seraient laissés déstabilisés par une aussi lourde pression, mais Krepin a signé ce jour-là l’une de ses meilleures performances. Il a tenu bon et s’est concentré sur le match, sans se victimiser, sans baisser les bras, sans céder aux insultes. Il a été l’auteur de la passe décisive sur le but égalisateur de son équipe. Le but tant attendu qui a sauvé FC Bruges. D’autant plus que ces 2 clubs sont des rivaux depuis 1972. En effet, Le FC Bruges, remonté de D2 en 1959, se trouve pour cette saison 1971-1972 en-tête du classement, alors que tout le football belge avait été dominé par Anderlecht et le Standard de Liège depuis 1954. Depuis ce jour, ces deux clubs sont devenus comme le Barca et le Real, deux équipes en perpétuelle compétition. Le but de Krepin a par ailleurs permis à son équipe de remonter la pente et inscrire un 2e début qui marquera la victoire et la fin du match. Pour célébrer son exploit, Krepin a tout simplement porté ses deux mains à son oreille histoire de dire aux supporters d’Anderlecht « Que dites-vous maintenant après mon exploit ?« 

C’était un geste fort qui a marqué les esprits et a ainsi été repris par les médias nationaux et internationaux. Krepin Diatta prouve par là qu’au-delà d’être la star des U 20 du Sénégal, il est un joueur de qualité capable de marquer l’histoire du football international malgré l’adversité et la complexité du milieu.

A lire aussi : Victime de racisme, Kalidou Koulibaly est soutenu par la planète football