in

S.pri remporte le disque d’or avec son album « Masque Blanc »

L’année 2019 est une période phare pour la musique africaine. Après Baaba Maal, c’est au tour du rappeur S.pri noir de remporter le disque d’or.

Retour sur le parcours de S.pri Noir

S.pri Noir de son vrai nom Malick Mendosa est un rappeur français d’origine guinéenne et sénégalaise. Pendant son adolescence, S.Pri Noir joue au football américain dans le club Flash de la Courneuve avec lequel il sera sacré deux fois champion de France. Il commence à rediger ses premiers textes de rap à 17 ans. Le jeune a fait ses preuves depuis lors, il a fait des featuring avec de grands artistes comme Nekfeu et Still Fresh.

Ce qui a fait le succès du rappeur, c’est son album « Masque Blanc » sorti en mai dernier. Le titre fait référence à l’essai de Frantz Fanon intitulé « Peaux noires, masques blancs ».

 Comme Fanon, S.pri Noir rêve d’une solidarité entre opprimés du monde entier. Dans plusieurs morceaux de « Masque blanc », le rappeur d’origine sénégalaise, évoque le douloureux souvenir de la colonisation. A travers le titre « Highlander », il évoque l’impossibilité pour les Africains de tirer un trait sur la douleur née de la colonisation. Il dit : « Je n’oublierai jamais toutes les colonies, le mal que la France a fait à l’Afrique ».

Cet album rend hommage à tous ceux qui ont lutté et continuent de lutter pour la liberté des peuples opprimés, il parle surtout de métissage et de réconciliation à l’image de Frantz Fanon qui disait :  » Je veux vraiment amener mon frère, Noir ou Blanc, à secouer la lamentable livrée édifiée par des siècles d’incompréhension ».

L’album a été vendu à plus de 50 000 exemplaires rien qu’en France, ce qui lui a voulu le disque d’or qu’il dédie à tous ces collaborateurs et fans.

A lire aussi :S.Pri Noir : le rappeur français d’origine sénégalaise qui monte en puissance