in

DJ Switch, petit prodige de la musique ghanéenne

Dj Switch Ghana a une conception claire du succès et des plans d’avenir assez surprenants.

Erika Tandoh n’a que 10 ans mais elle jouit déjà d’une belle renommée en tant que DJ dans son pays, le Ghana. D’ailleurs, elle y a remporté le Discovery DJ of the year award lors des Ghana Dj Awards de 2018. Elle totalise plus de 13 000 abonnés sur YouTube, un single vu plus de 160 000 fois, et des apparitions lors de dizaines d’évènements majeurs.

Sa recette pour être un bon Dj

dj switch aux platines

Pour le petit prodige ghanéen, devenir un excellent DJ demande 5 choses :

  1. S’exercer : « Tu dois toujours t’exercer pour être meilleur. »
  2. Aimer la musique : « Tu dois toujours aimer la musique pour faire toutes tes playlists. »
  3. Etre excité : « Si tu ne prends pas du plaisir dans ce que tu fais, ton public ne sera pas excité. »
  4. Prendre ça au sérieux : « Ton public veut un bon spectacle et tu dois être professionnel. »
  5. L’attitude : « De sorte à plaire à ton public. »

Le petit DJ veut devenir gynécologue plus tard

dj switch et son prix

Une ambition aux antipodes de ce qu’elle est aujourd’hui. Mais cela se comprend car Erika n’est pas seulement bonne en tant que DJ. Elle est également douée à l’école, en danse et elle sait jouer du piano, de la trompette et des percussions traditionnelles.

Et si elle veut devenir gynécologue, c’est pour aider les femmes. Cela ne signifie pas qu’elle compte arrêter d’être DJ, surtout pas avant d’avoir rencontré des stars comme Beyoncé, Rihanna, Dj Khaled et de s’être produite sur les plus grandes scènes internationales.

Son single « Deceiver », en feat avec sa mère

Devenu DJ à l’âge de 9 ans, elle a choisi le nom DJ Switch parce qu’elle « switch up » (allumer, réveiller) les gens en leur donnant de la joie.