Soundiata Keita
in

Soundiata Keita : le roi Mandingue qui gouvernait une partie de l’Afrique

Soundiata Keita est né le 20 août 1190 à Niani dans l’ancien royaume Mandingue. Encore appelé Mari Diata Konaté, il est le fondateur de l’empire du Mali. L’histoire de ce grand empéreur africain est marquée par des faits de bravoure. Que ce soit la guerre contre Soumaoro Kanté ou la bataille de Kirina, il mourra en homme intègre en 1255, le tout en rendant prospère tout un royaume. 

A lire aussi : La charte du Mandé ou la 1ere constitution du monde

L’histoire de vie de Soundiata Keita a plusieurs versions

Fils du roi Naré Maghann Konaté et de sa seconde épouse Sogolon KondéSoundiata Keita est couronné sous le nom de Mari Diata Ier. Selon la légende de sa conception, son père reçut la visite d’un devin qui lui prédit qu’une femme laide et bossue lui donnerait un jour un fils. Alors déjà marié à sa première femme, il ne croyait mot de cette histoire. Mais un jour deux chasseurs lui firent rencontrer Sogolon Kondé. Elle était laide et bossue comme prédit. Il l’épousa et aura un enfant de cette union : Soundiata Keita. 

À la mort de Naré Maghann Konaté en 1218, son premier fils, issu de sa première femme s’empara du trône. Il contraigna ainsi Soundiata Keita et sa mère à l’exil. Plus tard, l’empire mandingue sera attaqué par Soumaoro Kanté, roi du Sosso.  Il tuera 11 des enfants du roi Naré Maghann Konaté, sauf Soundiata Keita. La légende dit également que  infirme, Soundiata, voyant un jour sa mère humiliée, s’est mis à marcher par la seule force de sa volonté, pour la venger. 

Une guerre sanguinaire 

En exil, Soundiata va grandir et se perfectionner. Recevant des soutiens du peuple mandingue qui n’en pouvait plus de la domination de Soumaoro Kanté, il se prépara à une éventuelle guerre. Un jour, un émissaire lui apprend la révolte des Mandingues contre Soumaoro Kanté. Il déclara donc la guerre en lançant des attaques sur le Sosso. Il réussit finalement à vaincre l’armée de Soumaoro Kanté en 1235 à la bataille de Kirina. Il poussa ainsi le roi du Sosso à s’enfuir et se réfugier dans les montagnes du Koulikoro.

Bataille de Kirina Soundiata Keita

Le grand empire du Mali 

En reprenant le trône, il réunifiera tous les royaumes pour constituer l’empire du Mali. Il prend ainsi le trone devenant « Mansa » ce qui signifie « Roi des rois ». Il établit sa capitale à Niani, sa ville natale. Grace a lui sera mis en vigueur la charte du Manden, qui abolit l’esclavage et qui sera l’une des premières déclarations des Droits de l’homme. Au quotidien, il a permis le développement du commerce et l’exploitation de l’or. La puissance militaire de l’empire va également grandir. Sa grande tolérance permettra également la coexistence pacifique de l’islam et de l’animisme dans son empire.

Empire du Mali fondé par Soundiata Keita

Soundiata Keïta meurt en 1255, noyé dans les eaux du Sankarani pour les uns, tué d’une flèche par traîtrise lors d’une fête à Niani selon les autres. Une fin fâcheuse pour celui qui avait étendu la domination de son empire de l’Atlantique jusqu’au Niger.