invisibles
in

« Invisibles » une série ivoirienne qui vaut le détour

Le cinéma africain renaît dernièrement et semble vouloir s’imposer comme leader du 7e art en Afrique Subsaharienne. À cet effet La cote d’Ivoire s’est lancée dans la création d’un Festival du international à l’image du Fespaco de Ouagadougou, dont la première édition est prévue pour novembre 2018. En attendant, la série « Invisibles » est diffusée sur Canal+ depuis le lundi 29 octobre, une série 100 % ivoirienne.

Les microbes

invisibles 1

Ales Ogou, réalisateur de la série dit avoir été inspiré par son choc et son amertume à la découverte des microbes à son retour au pays. La série traite de ces jeunes victimes de la crise post électoral qui ont fini par choisir la rue et la violence. Le réalisateur les présente sous un autre angle afin de pousser les parents à sortir leurs enfants de la rue. 

L’histoire

invisibles 2

La série retrace l’histoire de Chaka, un jeune de Youpoguon qui a rejoint les rues d’Abobo avec sa grande sœur suite au chômage de ses parents. Sous l’influence d’un ami microbe, il céde à la délinquance et devient lui aussi un microbe, le scénario de la vie de beaucoup de ces adolescents. Le premier épisode titré « survivre » donne le ton sur la vocation de la série qui fera sans doute connaître l’histoire des microbes au monde entier.

A lire aussi : 3 séries africaines qu’on ne se lassera jamais de regarder