Adú
in

Adú, un long métrage béninois qui promet

Tourné au Bénin, avec des acteurs locaux, le film « Adú » est une collaboration entre l’Espagne et le Bénin. Une première dans l’histoire du pays qui va permettre de rendre encore plus attractif le tourisme local. Il sera projeté en avant-première dans la capitale béninoise le jeudi 13 février au Canal Olympia.

A lire aussi : On en sait un peu plus sur Black Panther 2


Tout cela a été possible notamment grâce à l’actrice béninoise vivant en catalogne, Bella Agossou. Ce long métrage principalement tourné dans les grandes régions du pays permettra de placer encore mieux le Bénin sur la carte des pays innovants. 70 techniciens espagnols, des dizaines d’autres béninois, plus de 600 personnes sur les plateaux de tournage, plus de 200 personnes hébergées tous les jours pendant deux mois environ, 35 véhicules (dont 15 camions) en mouvement tous les jours pendant plus de deux mois et une estimation de six cents millions de francs CFA comme devises injectées dans l’économie béninoise.

Le tournage au Bénin du film Adu s’est révélé comme une opportunité à maints égards, comme l’a révélé au journal La Nation Claude Balogoun, réalisateur béninois dont la contribution surtout technique et matérielle n’aura pas été des moindres. Comme lui, bien d’autres acteurs de la chaîne cinématographique dont Arcade Assogba, premier assistant réalisateur, ont permis de concrétiser ce projet. Que dire de Mustapha, le jeune enfant-héros du film, acteur principal d’une production espagnole de haute facture qui sort à la fin du mois de janvier ? Sinon reconnaître ses talents d’enfant éveillé et habile qui lui ont permis d’être retenu par la partie espagnole. Le public béninois et probablement africain se fera donc son propre point de vue après les premiers visionnages mais une chose est sûre, on a déjà l’eau à la bouche.