préservatif
in

3 Choses à savoir sur les préservatifs

Il est indispensable lors de tout rapport intime avec un nouveau partenaire ou avec une personne à risque, mais beaucoup d’idées reçues circulent à son sujet. Aujourd’hui, le préservatif ou « capote » dans un langage familier est primordial pour nous préserver des maladies sexuellement transmissibles. Zoom sur ce morceau de caoutchouc que vous ne connaissez peut être pas si bien que vous pensez.

A lire aussi : 8 astuces pour éviter de tomber enceinte

La taille King size est un argument marketing

Oui vous serez surpris mais un modèle dit King size n’a pas forcément des dimensions hors-normes. D’après les spécialistes, il s’agit simplement d’un argument de vente qui permet de flatter l’ego de celui ou celle qui passe à la caisse. Triste marketing donc, qui perpétue l’idée que « la taille compte », alors qu’on sait très bien que c’est le goût qui compte. Il existe en tout 56 tailles de préservatifs différentes, choisir alors une taille adaptée pour préserver l’efficacité de la capote. Trop petite, elle risque de gêner le rapport et l’érection, mais trop grande, elle peut glisser et devenir totalement inutile…

Le lubrifiant est important

Les préservatifs sont bien souvent vendus lubrifiés, mais cela ne dispense pas d’en remettre une couche avant usage. Les quelques gouttes de lubrifiants déjà présentes sur la capote servent surtout à le conditionner et le dérouler facilement. Elles ne peuvent donc pas se substituer à l’usage de lubrifiant pendant toute la durée d’un rapport. Utiliser une capote sans ajouter de lubrifiant rendra non seulement la glisse moins aisée, mais cela augmente aussi les risques que le préservatif craque et devienne inefficace.

Mieux vaut apprendre à dompter la bête

Mettre un préservatif n’a rien d’inné. Quand on n’a pas l’habitude d’utiliser des capotes, la pose de la bête peut se révéler délicate, alors même qu’elle conditionne une grande part de l’efficacité du préservatif. Il faut donc s’entraîner en amont pour se familiariser avec l’objet, l’apprivoiser et même découvrir que c’est votre nouveau meilleur ami.