Mamoud Dialo
in

Mamoud Dialo, le Gassama de 2019

Contrairement au Spiderman malien, Mamoud n’a pas risqué sa vie pour sauver un petit enfant. Mais son acte n’en est pas moins héroïque car il a s’est interposé face à la folie d’un agresseur bien plus fort que lui et a sauvé plusieurs vies. Les faits se sont passés en France, plus précisément à Autrans.

Mamoud, un sans-papiers guinéen devenu héros en France

Âgé de 21 ans, Mamoud est arrivé en France au milieu de l’année de 2018. Il a la chance de rencontrer Stéphane Poull. Celui-ci l’accueille chez lui à Grenoble et l’aide à intégrer l’AFRAT, un centre de formation pour saisonniers.

Pendant 3 mois, Mamoud acquiert des compétences en service, cuisine, accueil, etc. Ses résultats concluants poussent l’AFRAT à le garder pour un stage d’hiver. Sa situation irrégulière les empêche de l’embaucher.

Un stage qu’il accepta sans savoir qu’il allait devenir l’acteur d’une scène surréaliste, et que le rôle qu’il allait jouer sera décisif pour son destin et celui d’autres personnes.

A lire aussi : Alioune Diop, le héros sénégalais de Lyon décoré par le maire

Attaque à la scie et au couteau déjouée par le migrant africain

Les faits se sont déroulés le mardi en début de soirée. Mamoud est en poste aux cuisines lorsqu’il entend un cri dans le couloir. Il se précipite pour voir ce qui se passe et trouve sa collègue étendue sur le sol, le visage en sang.

Le cuisinier l’avait attaqué avec une scie à viande et il revenait vers sa victime avec un grand couteau de boucher. Sans réfléchir, le jeune Guinéen attrape l’agresseur et l’attire dans une autre pièce qu’il ferme à l’aide d’un cadenas.

Il fait barrage de son corps pour empêcher le cuisinier de sortir. Il discute avec lui et finit par trouver les mots nécessaires pour le calmer. Il réussit même à le convaincre de cuisiner avec lui, ce qu’ils font jusqu’à l’arrivée des gendarmes.

A lire aussi : Ces tweets hilarants sur Mamoudou Gassama, le Spider-man de Paris

Quand tu n’as pas peur de mourir, ta vie peut changer

En mettant sa vie en péril et en sacrifiant son sommeil, Mamoud est devenu le héros du centre et d’Autrans. “Sans lui, cela aurait été un drame. Il reste extrêmement humble, même si maintenant il a du mal à trouver le sommeil”, raconte la directrice.

“J’ai compris qu’il allait tuer la fille et peut-être s’en prendre aux autres après. Alors c’était normal que je me sacrifie. Moi je sais que je vais mourir, je n’ai pas peur. Chaque jour, j’ai ça dans ma tête! Nous, les Africains, on est habitué.” a déclaré le jeune Africain.

La victime a été hospitalisée avec une blessure sérieuse au visage qui lui a valu des points de suture. Quant à l’agresseur, il a été placé en hôpital psychiatrique en attendant de pouvoir être auditionné. Ludovic Brassac, adjudant-chef en charge de l’affaire, a fait remonter l’histoire à la préfecture pour tenter de faciliter l’obtention du permis de séjour de Mamoud Dialo.

A lire aussi : 3 super-héros africains qui existent réellement