isshu
in

Un ministre japonais démissionne pour… des crabes et des melons

Au Japon, les lois électorales sont particulièrement strictes. Ainsi, il est possible de perdre un poste politique pour une simple histoire de chewing gum par exemple. C’est ce qui est arrivé au ministre du commerce et membre du parlement Isshu Sugawara.

A lire aussi : Un chat recherché pour trafic de drogue en Russie

Il a dû rendre sa démission après qu’il ait été publiquement révélé qu’il a offert aux électeurs de Tokyo des melons, des oranges, des œufs et de la gelée royale chers. Il aurait même offert 20 000 yens en guise de condoléances à la famille de l’un de ses sympathisants.

« Je ne veux pas que mes problèmes ralentissent les délibérations parlementaires », a déclaré Isshu Sugawara au moment de sa démission. Quant au Premier ministre Shinzo Abé, il s’est exprimé sur le sujet en ces termes : « J’ai la responsabilité de l’avoir nommé. Je m’excuse profondément auprès du peuple japonais. »