mauritaniennes
in

En Mauritanie les femmes célèbrent leur divorce

La Mauritanie est sans doute l’un des pays avec le plus grand taux de divorce au monde. Mais paradoxalement les traditions sont très conservatrices. La société mauritanienne a banalisé le divorce, une femme peut divorcer plus de 3 fois sans être marginalisée, comme ça se fait dans certaines cultures.

Dans une République islamique, où l’alcool est interdit et le blasphème passible d’une peine de mort, ceci peut paraître très surprenant. Mais ceci fait partie des causes de ces nombreuses divorces. En raison de la prohibition de l’adultère par la loi, les femmes se marient très tôt et très jeune pour éviter le dévergondage. Le résultat est pour le moins surprenant, un mariage sans amour que les femmes n’hésitent pas à quitter sans peur de se faire rejeter. 

Si en Afrique les femmes divorcées sont en général très mal vues par la société qui les juge et les condamne, en Mauritanie, les femmes ont acquis une certaine liberté et un pouvoir que même le divorce ne peut leur enlever. Au contraire, plus une femme divorce, plus elle a de la valeur aux yeux des hommes.

Après les 3 mois imposés pas l‘Islam, la femme organise une fête qui symbolise en quelque sorte sa remise en liberté et bien sûr. sur le marché du mariage en attendant un autre divorce.

A lire aussi : Google Map peut servir à débusquer les conjoints infidèles