gilets jaunes
in

L’Egypte interdit la vente des gilets jaunes

Après les manifestations des gilets jaunes en France et les conséquences désastreuses dans le pays, certains pays ont choisi de miser sur la carte de la prudence pour éviter ce genre de soulèvement. Les autorités égyptiennes s’y sont prises d’une drôle de manière en tout cas puisque la vente de gilets jaunes a été interdite dans tout le pays. 

Les vendeurs d’équipements de sûreté ont ainsi reçu l’ordre de ne plus vendre de gilets jaunes aux clients qui se présenteraient directement chez eux et de n’en fournir qu’aux revendeurs vérifiés et après permission de la police. Des représailles sont même prévus pour ceux qui ne respecteraient pas cette règle. L’interdiction continuerait jusqu’à la fin du mois de janvier. 

L’on peut aisément comprendre cette décision puisque la célébration des sept ans du soulèvement populaire ayant entraîné la démission d’Hosni Moubarak approche à grand pas.

Le Président El-Sissi affirme de son côté que les événements de rue entraînent surtout le chaos et il accuse la révolution de 2011 d’avoir entraîné le pays dans une crise à la fois économique et politique. Il aurait également interdit toute manifestation en Egypte depuis son arrivée au pouvoir et cela en dépit de la crise qui sévit dans le pays. 

A lire aussi : Ce chiffre particulier qui montre que la crise des gilets jaunes en France est très sérieuse