médias tanzanie
in

En Tanzanie, les journalistes remplacent les DJ et comédiens dans les médias

Un paysage médiatique occupé par des DJ et comédiens, l’Etat tanzanien n’en veut plus, et exige des médias de recruter que des journalistes.

A lire aussi : La demande de mariage KFC qui a fait le tour du monde

L’assainissement d’un milieu médiatique passe par le recrutement de journalistes professionnels soucieux de la bonne transmission de l’information juste et vraie, La Tanzanie se lance dans une dynamique d’assainir l’environnement médiatique occupé pour la plupart du temps par des comédiens et DJ.

La cellule chargée de l’organisation des médias en Tanzanie exhorte les radios et télévisions à recruter des journalistes. Elle met en garde ces médias d’employer des personnes qui n’ont pas les « qualifications requises » pour exercer le métier de journalisme.

Ceux qui sont habilités à pratiquer le travail de journalisme

journaliste

Tel que stipulé dans la loi tanzanienne de 2016, seuls ceux qui possèdent au minimum un diplôme de 2 ans d’études en journalisme et communication peuvent être accrédités comme journalistes. Selon des spécialistes de la communication ceux qui n’ont pas reçu une formation en journalisme sont tentés d’ignorer les règles d’éthiques et de déontologies qui régissent la profession.

« Ceux qui ne tiennent pas compte de cet avertissement se verront infliger une amende ou se verront retirer leur licence comme le stipule la loi », a déclaré la Tanzania Communications Regulatory Authority (TCRA) publié dans le journal gouvernemental Daily News.