in

Ces petits déjeuners d’antan

Autrefois, les femmes préparaient des petits déjeuners dont les mets qui les composaient étaient exclusivement locaux et souvent cultivés, cueillis ou extraits par les membres d’une famille. Il s’agissait généralement de plats très riches sur le plan nutritionnel. Parmi eux, les plus connus à ce jour sont :

(1) Le « laax »

laax

Le « laax » est une bouillie à base de mil ou de riz moulu que l’on accompagne très souvent de lait caillé ou du « neuteuri » (sauce sucrée préparée à base de pâte d’arachide), de pain de singe ou de sucre tout simplement. 

A lire aussi : À la découverte du beignet dougoub ou beignet au mil

(2) Le « fondé »

fonde

Ce plat est aussi fait à base de mil. Il est plus onctueux que le lax et peut être accompagné de lait frais, de lait caillé ou de citron.

A lire aussi : 05 plats africains parfaits pour le réveillon de Noêl

(3) Le « lathiri »  

lathiri

C’est du couscous de mil ou de maïs.Il peut être accompagné de lait frais ou de lait caillé. C’est une spécialité des Peuls par excellence qui est souvent préparée lors de leurs grandes cérémonies.

A lire aussi : 5 idées de verrines salées pour l’apéro des fêtes de fin d’année

4) « Sombi thiep « 

riz

 

C’est simplement le nom du Riz au lait en wolof.  

A lire aussi : Les 3 meilleurs plats de la cuisine guinéenne