William Elong
in

William Elong, l’homme qui a introduit les drones civils au Cameroun

La valeur n’attend point le nombre des années. William Elong confirme cet adage. Le jeune homme de 26 ans est une véritable fierté pour le monde de l’entrepreneuriat camerounais. Le jeune homme aux idées révolutionnaires a créé le premier service de drones civils au Cameroun. Algo Drone, un holding basé en Allemagne qui vient de réussir son opération de levée de fonds estimée à un peu plus de 1,3 milliard de francs CFA.

L’exemple d’un homme qui s’est construit tout seul

William Elong

William Elong est aussi le premier entrepreneur camerounais à fabriquer des drones en 2015. Le jeune ambitieux est diplômé en économie et s’est formé tout seul sur internet. C’est à peine croyable, mais il n’est pas expert dans le domaine et ne connaissait rien aux drones bien sûr avant de se lancer. 

A lire aussi : Ce que Google a fait depuis son implantation en Afrique

Des drones made in Cameroun

WilliamElong

Dans son atelier de montage à Douala, William et son équipe réalisent des machines performantes et à des prix très accessibles. Les seuls problèmes de l’entreprise restent l’accès aux capitaux pour la recherche et le développement et la difficulté de convaincre les investisseurs locaux. Mais avec sa nouvelle levée de fonds, l’entreprise pourra sans doute réaliser le rêve de William, se lancer à l’international et prouver au monde le potentiel de notre continent.

A lire aussi : Les « Laboureurs du code » sèment la graine du numérique en RDC