roméo dou
in

Roméo Dou, l’homme qui élève des vers

Si les vers sont répugnants pour la plupart d’entre nous, Roméo Dou lui est un lombriculteur, il les élève et produit de l’engrais grâce à leurs excréments. Un métier qui rapporte et qui est totalement biologique. 

Microfertile, une start-up de lombric compostage

lombricompostage

Un véritable processus poursuivi par Roméo, qui récupère des résidus de cacao d’où il tire les vers de terre. Ces derniers sont nourris et élevés comme on l’aurait fait avec un troupeau et leurs excréments. 

Le lombricompostage est le nom donné à la production de compost grâce aux lombrics. Les vers de terre produisent un compost sans odeur et bio grâce à leurs matières fécales qui renforcent les défenses immunitaires et favorisent la croissance des végétaux, une véritable alternative à l’engrais chimique.

A lire aussi : Au Sénégal, des femmes se lancent dans la fabrication d’éco-briques pour financer leurs projets

Le lombricompost, l’engrais du futur

lombricomposte

Le compost issu de l’élevage de Roméo résiste également à l’eau et continue à nourrir la plante pendant plusieurs mois, et coûte dix fois moins cher que les engrais chimiques. Une innovation qui, en plus d’améliorer la production des petits agriculteurs auxquels vend Roméo, booste leur commerce.

L’entreprise tient à garder son idée originelle. Elle veut aider les petites entreprises jusqu’à pouvoir étendre sa production de compost. Un travail qui demande du temps, de la patience, mais aussi du professionnalisme.

A lire aussi : Woelab, la « Silicon Villa » du Togo