microsoft
in

Microsoft lance un cloud africain en Afrique du sud

l’Afrique est en train de devenir un hub technologique. C’est ce qu’a compris le géant américain Microsoft en procédant à l’implantation de ses premiers centres de données en Afrique du Sud. La nouvelle a été bien accueillie par le public surtout les chez les professionnels.

Le cloud africain de Microsoft

microsoft cloud

Microsoft vient de lancer ses premiers centres de données en Afrique. Il y aura ainsi de nouvelles régions cloud en Afrique du Sud. En d’autres termes, il s’agit de serveurs de stockage qui permettent de conserver les données de façon distante et pérenne sans encombrer les disques durs et autres mémoires d’ordinateurs et smartphones. Microsoft est la première entreprise qui propose des services issus de cloud africains. L’ouverture s’est fait le 6 mars passé. Cette décentralisation permettra aux entreprises locales de conserver leurs données en toute sécurité sans faire recours à un système d’information interne plus coûteux et souvent moins conforme aux normes et standards internationaux. De plus, la qualité du système d’information participe à la qualité de la prise de décision du dirigeant et permet de diminuer le niveau d’incertitude.

Même si ce cloud permet d’avoir un avantage concurrentiel conséquent, se pose la question de la protection des données qui risquent d’être accessibles à la concurrence et ouvrent ainsi une porte à la cybercriminalité encore peu maîtrisée.

A lire aussi : Africart, le premier réseau social dédié à l’art africain