in

L’Etat sénégalais veut promouvoir l’huile locale

Le Sénégal, étant un des trois pays qui fournissent 20 % de l’arachide mondial, a décidé de favoriser la distribution et la commercialisation de son huile locale bien que les règles commerciales préétablies de ce pays rendent difficile l’application de cette décision.

La décision du ministre du commerce

ministre

Après avoir visité la SONACOS, le ministre du Commerce,  Alioune Sarr, a pris la décision que l’importation d’huile sera interrompue durant un temps jusqu’à la liquidation totale de la quantité d’huile locale disponible. Cette décision obligera alors les commerçants et les distributeurs du marché local à vendre cette huile que produit le pays.

Alioune Sarr a fait savoir qu’il allait ordonner à la direction du commerce intérieur de n’autoriser la commercialisation d’aucune huile au Sénégal.

A lire aussi :Top 4 des problèmes des Africains qui peuvent être réglés grâce aux voitures solaires

Violation des engagements

enquete

Un des cadres du ministère du commerce révèle que cette mesure sera très difficile à faire appliquer, car une interdiction absolue d’importation d’huile violerait les engagements internationaux du Sénégal. Il explique cela en invoquant les règles commerciales et douanières de l’Union économique et monétaire ouest-africaine.

A lire aussi : Facebook a honoré ce médecin sénégalais