3 femmes leaders
in

3 femmes de l’Afrique francophone leaders dans des multinationales

Les femmes occupent des postes à responsabilité un peu partout aujourd’hui en Afrique. Leurs engagements, leadership sont des atouts indéniables pour ces sociétés.

A lire aussi : Rebecca Zoro, révolutionnaire de la mode ivoirienne et africaine

Françoise Le Guennou-Remarck (Côte d’Ivoire), présidente du conseil d’administration de Canal+ Côte d’Ivoire.

Françoise Le Guennou-Remarck
Présidente du Conseil d’Administration de Canal+Côte d’Ivoire depuis juin 2018, elle a un parcours remarquable. Que ce soit à Ernst & Young ou elle débute en 1986, à Canal Overseas Africa en passant par la maison mère de Canal+, elle a une grande expérience. Diplômée de l’école de commerce d’Abidjan, elle a travaillé entre la Côte d’Ivoire et la France depuis 25 ans. Son engagement auprès des jeunes, notamment avec les femmes et le groupe Women Business Cote d’Ivoire, lui ont permis d’acquérir une certaine notoriété dans le milieu. 

Huguette Oyini (Gabon), Directrice générale adjointe de BGFI Bank

Huguette Oyini

Formée pour être gestionnaire des garanties et assurances, elle assurera ce rôle au sein de BGFIBank à partir de 2002. Plusieurs autres expériences vont l’emmener pendant 8 ans à travailler à différents autres postes de responsabilité dans l’entreprise. Elle sera nommée finalement en 2016 au poste de directrice génération adjointe de l’entreprise. Une ascension qui s’est donc faite au fil du temps pour cette brillante femme

Joëlle Abega Oyouomi (Cameroun), Directrice d’usine Nestlé Afrique de l’Ouest et centrale.

Joëlle Abega Oyouomi

Ingénieure en industries alimentaires, elle va dès 2001 commencer à travailler pour la multinationale Nestlé, occupant différents postes de responsabilité. Formée à Montpellier en France, elle reste très attachée à son pays et à l’Afrique. Elle travaillera pendant plusieurs années au centre de recherche et développement pour l’Afrique. Son objectif est d’aider les jeunes entrepreneurs africains à avoir une bonne base de travail et des débouchés certaines pour leurs différentes startups.