L'épuisement professionnel, un trouble encore inconnu en Afrique
in

L’épuisement professionnel, un trouble encore inconnu en Afrique

L’épuisement professionnel ou burn out n’est plus seulement une théorie, étant donné que nous vivons à une époque où de plus en plus d’entreprises recherchent des résultats et des avantages. Aujourd’hui, plus que jamais, la société s’accélère rapidement. De ce fait, les acteurs du monde du
travail devront faire preuve d’une remarquable capacité d’adaptation à toute situation professionnelle.

La prévention de l’épuisement professionnel est donc nécessaire, car elle permettrait aux travailleurs d’accélérer leurs performances et de stimuler leur créativité. Ce problème est simplement connu en Afrique. Il est en effet rare de trouver des entreprises qui se soucient de cette partie importante de la vie d’un travailleur et qui veulent prévenir tout type de souffrance et de dommage mental sur le lieu de travail. Pourtant, il existe de nombreux outils et protocoles qui permettent d’y parvenir. Mais quelles sont les causes réelles d’un burn out et quels en sont les signes ?

Les causes de l’épuisement professionnel en Afrique

Nous pouvons décrire ce trouble appelé burn out comme un état d’épuisement physique, émotionnel et mental caractérisé par le désengagement d’une personne envers son travail. Le risque de souffrir d’un burn out ou d’un épuisement lié au travail est réel pour toute personne dont le travail exige un engagement professionnel profond. C’est la raison pour laquelle les premiers signes d’épuisement professionnel ont été constatés dans la profession d’infirmière. L’épuisement professionnel est si grave qu’il se classe au deuxième rang des problèmes liés au travail. Un épuisement professionnel se produit lorsque le travailleur a le sentiment qu’il y a un écart entre ses attentes, la façon dont il voit son travail et ce que le travail est en réalité.

L'épuisement professionnel, un trouble inconnu en Afrique

L’épuisement professionnel n’est pas considéré comme un problème de santé mentale. Il s’agit d’un mélange de multiples syndromes résultant d’une relation endommagée avec son travail. En Afrique, rares sont les personnes qui s’expriment sur ce mal. Les témoignages sont presque inexistants. Et pourtant il existe.

Les signes d’un burn out

Le premier signe d’un burn out est un épuisement émotionnel, physique et mental. L’individu ressent une fatigue extrême qui ne sera pas soulagée même avec les heures de repos habituelles. En conséquence, il ne sera pas productif et ne sera pas en mesure de faire son travail correctement. En d’autres termes, l’épuisement professionnel entraînera un désengagement vis-à-vis de son travail, en plus d’une diminution de l’estime de soi, d’une baisse du sentiment de réussite dans l’accomplissement de son travail, d’un sentiment d’inefficacité.

Il y a beaucoup de personnes travaillant dans des entreprises en Afrique qui souffrent de ce trouble sans que cela ne suscite aucun type d’intérêt de la part des personnes impliquées dans le monde du travail.

A lire aussi : 10 Idées de business très rentables en Afrique