in

Elimane Hann, de champion d’europe à CEO

Elimane Hann est un athlète de haut niveau, au parcours atypique qui va inspirer plus d’un. Son esprit combatif lui a permis d’affronter tous les obstacles et d’allier sa vie de sportif professionnel à la gestion d’une entreprise innovante. Vudaf s’est proposé de revenir sur son parcours.

De Bamako au stade de France

Suite à un parcours académique tumultueux au Mali, les parents de Elimane ont décidé de prendre le taureau par les cornes en le faisant venir en France pour le surveiller de près. Le jeune malien n’avait alors que 10 ans mais il était convaincu qu’il n’était pas fait pour l’école.

Les crises ne manquaient pas, les parents étaient souvent convoqués à son école pour s’expliquer au sujet de leur fils. C’est suite à cela que l’administration a convaincu les parents du jeune garçon de lui faire faire une activité sportive pour le “canaliser”.  Ainsi, Elimane choisit l’athlétisme pour tout simplement s’amuser avec ses amis, qui, dans leur majorité avaient également choisi ce “jeu”.

C’est de là que sa vie prit une toute autre tournure. Il se découvrit une passion et un talent pour ce sport et s’y investit à fond malgré le fait que ses parents ne l’encourageaient pas dans cette voie. En effet, ces derniers rêvaient d’une toute autre carrière pour leur fils. En 2011, ses efforts sont récompensés, il rejoint l’équipe nationale de France et devient champion d’europe à 23 ans. Ce sacre lui a permis d’être présenté au journal télévisé de la TF1. Elimane raconte avec beaucoup d’émotions à quel point il a été heureux de voir toute sa famille réunie autour de lui, toute fière de ses réalisations.

A la question de savoir pourquoi il n’a pas rejoint l’équipe nationale malienne, il explique que les conditions n’étaient pas réunies pour qu’il puisse y atteindre le haut niveau. C’est donc par pragmatisme et parce qu’il vivait en France depuis de longues années qu’il a saisi l’opportunité qui allait changer toute sa vie.

A lire aussi : Top 10 des Africains les plus riches en 2019

Elimane Hann, un sportif dans l’âme

En 2013, toute sa vie bascule à cause d’une grave blessure qui risquait de compromettre son parcours d’athlète. Elimane est obligé de marquer une pause à une époque charnière de sa carrière pour se soigner. Pendant 2 ans, il n’a pu honorer aucun de ses contrats. C’est ainsi qu’il décide de rentrer au Mali pour se ressourcer pendant quelque temps. Croire qu’il allait abandonner aurait été mal connaître ce sportif.

Ainsi, à la suite de cette période, il se concentra plus que jamais, se soigna et revint en force en 2015 pour réaliser la plus belle performance de sa carrière.

Un malheur n’arrivant jamais seul, à 7 mois des Jeux Olympiques, il eut une blessure encore plus grave. Les médecins sont catégoriques : il ne pourra plus jamais courir. Elimane fit preuve d’un plus grand courage, il voyagea partout dans le monde pour être suivi par les meilleurs médecins. Il n’abandonne pas et est plus que jamais engagé à revenir sur la piste. Entre temps, sa mère lui conseilla d’utiliser une plante africaine qui est réputée être très efficace : le moringa.

Evidemment, il n’est pas du tout emballé par cette plante bizarre, il se dit que c’est encore une de ces recettes de grand-mère qui ne sont clairement pas utiles. Devant l’insistance de sa mère, il en prit une portion. De retour en France, il se rend compte que cette plante avait des effets tres bénéfiques sur son état de physique et mental, elle était même miraculeuse. Aussi fou que ca puisse paraitre, le moringa lui permet de devenir champion de France en 2016. Il a voulu partager son expérience avec le monde entier, c’est le début de sa reconversion.

A lire aussi : A 21 ans Audrey Esi Swatson touche les nuages

D’athlète de haut niveau à chef d’entreprise

Elimane s’est rendu compte que presque personne ne connaissait le moringa, ni les laboratoires pharmaceutiques ni les potentiels acheteurs. Il se dit qu’il devrait donc le commercialiser. Son entraîneur le met en rapport avec des chercheurs, ensemble il ont créé une gamme de compléments alimentaires à base de moringa. Elimane Hann a su s’entourer des bonnes personnes, pour faire prospérer son business.

Aujourd’hui son entreprise élabore des produits pour l’industrie cosmétique, le sport, la santé en plus de la nutrition. Ses produits sont vendus en pharmacie et parapharmacie, ce qui atteste de leur  qualité et de leur efficacité. Elimane Hann crée également de l’emploi au Mali en formant les agriculteurs à la culture du moringa, pour ainsi contrôler toute la chaîne de production.

Il mise également sur le marketing et la communication pour mieux se positionner sur le marché. C’est dire que Elimane est devenu un fin chef d’entreprise malgré les difficultés liées à son jeune âge et le fait qu’il n’ait pas fait d’études en pharmacie. En effet, il admet recevoir souvent ce genre de critiques mais sa marque n’en devient que mieux positionnée: ses produits sont reconnus par les plus grands laboratoires pharmaceutiques et font leur bonhomme de chemin.

En parallèle, il s’entraîne désormais en Afrique, pour se présenter aux jeux olympiques de 2020 afin de  terminer en beauté sa carrière d’athlète.

A lire aussi : William Elong, l’homme qui a introduit les drones civils au Cameroun