in

L’intégration africaine, un rêve sur le point de se réaliser

Aujourd’hui, on ne parle plus d’intégration régionale mais plutôt d’intégration africaine. C’est en tout cas le défi que s’est lancé l’Union Africaine afin que tous les Africains puissent profiter pleinement des ressources de leur continent. C’est dans ce sens que le Président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat a révélé qu’en février prochain, la Commission présentera les détails sur la conception, la production et la délivrance du passeport unique africain.

L’adoption de ce passeport serait un énorme progrès pour l’intégration africaine. En effet, la suppression des frontières entre les différents pays d’Afrique permettra une libre circulation des biens et des personnes. Le document autorisera à son détenteur de voyager sans visa, pendant une période de 30 jours dans tous les 54 pays membres de l’UA.

En principe, il sera délivré dans un premier temps aux ministres des Affaires étrangères, à quelques diplomates et autres responsables gouvernementaux. Il sera ensuite accessible à l’ensemble des citoyens africains selon les conditions de leurs pays. Le Rwanda, est déjà en avance et affirme être prêt à commencer la délivrance des passeports uniques.

Le projet vise aussi à faciliter le commerce intercontinental et promouvoir le tourisme africain, ce qui présenterait des avantages économiques, politiques, culturels et sociaux considérables.

A lire aussi : Top 5 des choses possibles dans une Afrique sans frontières