in

Comment les Sénégalais s’adaptent au ramadan malgré la pandémie du Covid-19

Comme la majeure partie des pays dans le monde, le Sénégal a adopté des mesures sanitaires idoines pour lutter contre la pandémie du Covid-19. Néanmoins, le temps de carême musulman, le ramadan, ayant commencé depuis quelques jours, certaines habitudes ont changé.  

A lire aussi : Fake News sur le Covid-19 : comment les éviter ?

1- 

Prière musulmane
Avant 
Les prières se faisaient à la mosquée.
Après
Les prières ne se font plus ensemble à la mosquée. Les rassemblements à la mosquée ont disparu du quotidien des Sénégalais, mais cela a laissé place à des moments familiaux plus intenses de prière et de recueillements. 

2- 
Avant 
Les routes étaient jonchées de mondes à partir d’une certaine heure. Toutes les personnes sorties tôt le matin voulaient rentrer à la maison tôt pour pouvoir rompre le jeune.
Après
L’affluence a drastiquement chuté sur les voies à cause couvre-feu qui démarre à 20 h, aux dispositions prises par l’Etat qui font qu’enfants, étudiants sont à la maison et aux mesures de télétravail adoptées par bon nombre d’entreprises. 

3- 

Enfant talibés
Avant 
Les enfants talibés traînaient beaucoup dans les rues.
Après
Les mesures sanitaires de couvre-feu et de distanciation sociale ont fait qu’on voit de moins en moins de talibés dans les rues.  

4- 
Avant 
Les familles attendaient les derniers moments pour faire les emplettes pour le jeûne.
Après
Aujourd’hui, de nombreuses familles sont à la maison depuis de nombreuses semaines. Beaucoup se sont donc mieux préparées à entrer dans cette période de jeûne.