in

Ce qu’il faut retenir de la fête de l’indépendance du Sénégal

Le 4 avril commémore l’accession du Sénégal à la souveraineté nationale. Pour cette 59e édition, le défilé des militaires et civils a enregistré de belles innovations. Pour une fois, un film sera projeté et les enfants souffrants de handicap mental sont inclus.

sénégal

Le Sénégal s’est joint au Soudan français, l’actuel Mali, le 4 avril 1959, les deux Nations ont ainsi formé une entité unique, dénommée la Fédération du Mali. Cette dernière éclate et le Sénégal accède à la souveraineté nationale le 20 août 1960, Leopold Sedar Segnhor deviendra ainsi le premier président de la République. La date du 4 avril est tout de même maintenue date officielle de l’indépendance du Sénégal.

Chaque année, un défilé national est organisé pour célébrer la Nation sénégalaise. Civils et militaires sont mobilisés. Lors de ce cérémonial, une prise d’armes, une remise de décorations dans les ordres nationaux, un défilé civil, une quadrille de baïonnettes un défilé motorisé et un défilé aérien sont prévus. La particularité de cette 59e édition est la projection d’un film afférant au thème de l’événement : « Forces de Défense et de Sécurité : un exemple dans l’éducation à la citoyenneté et à l’unité nationale »
defile femmes
De plus, les enfants autistes et souffrants de déficience intellectuelle vont pour la première fois défiler lors de la commémoration de l’indépendance du Sénégal. Le 2 avril étant la journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme, ce geste peut être perçue comme un soutien à la cause.

Cette commémoration est l’une des plus remarquables que le Sénégal ait connu, en incluant les professionnels du cinéma et les enfants souffrants de handicap mental.

À lire aussi : Le meilleur enseignant au monde est un Africain