in

4 points à retenir du discours de Paul Kagamé lors de la commémoration du génocide rwandais

Le Rwanda a entamé un deuil de 100 jours pour commémorer le génocide perpétré il y a 25 ans. C’est au Centre de Conventions de Kigali que Paul Kagamé a fait un discours mémorable. En véritable père de la Nation, il a lancé un message plein d’espoir et d’optimisme. Voici les 4 points qu’on en retient.

« Le Rwanda est redevenu une famille« 

Umuganda rwanda

C’est sur cette note que Kagamé a entamé son propos. Pour lui, le processus de réconciliation est arrivé à terme. Les Hutus et Tutsis se sont donnés la main pour former une nation unie et indivisible. Il a rappelé que c’est tout le Rwanda indépendamment des ethnies et croyances qui a souffert de ce conflit et a manifesté le désir de reconstruction. Kagamé considère également que c’est la raison pour laquelle le Rwanda existe et continue d’exister. Il a aussi ajouté qu' »aucune force sur la terre n’est désormais assez puissante pour dresser les Rwandais les uns contre les autres« .

« Nous ne voulons pas oublier, mais nous apprenons chaque jour à pardonner« 

kagame force de l'ordre

Le président rwandais ne réclame pas à son peuple de balayer d’un revers de main le massacre subi, il est conscient du traumatisme et des séquelles physiques et émotionnelles qui résistent au temps. Les rwandais ne pourront sans doute jamais oublier mais le pardon est essentiel à tout développement. Pour Kagamé et toute la population rwandaise, c’est oui au pardon, mais non à l’oubli.

« 60 % des Rwandais sont nés après le génocide« 

visit rwanda
Pour étayer son argumentaire, Paul Kagamé a fait appel aux statistiques officielles. En effet même si l’image du Rwanda est toujours associée au génocide, 60 % des Rwandais sont nés après celui-ci. Il a de nouveau invité les jeunes à considérer le génocide comme un pan de leur histoire, mais pas comme un élément qui détermine leurs destins. Kagamé reste convaincu que le pays peut ‘’miser sur la nouvelle génération de Rwandais qui ne connaît le traumatisme et la violence qu’à travers des récits, pour concrétiser leurs projets’’.

« Aujourd’hui, notre pays rayonne’’

kigali rwanda

Puisque les souffrances endurées par les Rwandais ont suffi à préserver leur combativité, le pays est sur la bonne voie sur le plan économique en plus d’être un modèle pour toute l’Afrique. Véritable hub technologique, Kigali est aussi la ville la plus propre du continent. Par ailleurs, à l’endroit de ‘’ses frères et sœurs d’Afrique’’, il a demandé de ‘’ne jamais se laisser faire et de se dresser contre les apôtres de la division et de la haine, qui se font passer pour des sauveurs et des démocrates’’. Une façon subtile d’indexer la France peut-être ?

A lire aussi : Rwanda : Une usine de fabrication de smartphone voit le jour