sommet russie afrique
in

4 points clés du sommet Russie-Afrique

Ce jeudi 24 octobre marque la dernière journée du sommet Russie-Afrique. Vladmir Poutine a invité 40 chefs d’Etats africains à une rencontre dans la ville de Sotchi. Les parties concernées y sont pour discuter des intérêts commun qu’elles pourraient avoir. Voici les 4 points-clés du sommet.

A lire aussi : Le 100e prix Nobel de la Paix est africain et il fait la fierté du continent

Les Russes veulent renouer avec le continent africain

putin ouattara

Comme la chine, les Etats-Unis et la France, la Russie veut améliorer son influence en Afrique, et retrouver un niveau similaire aux débuts des années 90.

Ils vendent beaucoup d’armes aux pays africains

sommet-sotchi-russie-afrique

Selon l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm, entre 2009 et 2013, les ventes de matériels militaires russes s’élèvent à 1,05 milliards de dollars en Afrique.

La Russie veut se diversifier

Poutine

Elle veut devenir un partenaire des pays africains, pas seulement dans l’armement mais aussi dans les mines et les énergies. Son expertise en la matière est de notoriété publique internationale.

Plus de choix et moins de pression pour l’Afrique

sommet sotchi

« Nous voyons comment certains pays occidentaux ont recours à la pression, à l’intimidation et au chantage contre des gouvernements souverains africains […] Ils utilisent de telles méthodes pour tenter de se redonner une influence et une domination perdues dans leurs anciennes colonies sous une nouvelle forme et ainsi pouvoir en tirer le maximum de profits en exploitant le continent », a déclaré Vladmir Poutine.